"Avancer dans le même sens"

Interview de Maël Perret, CEO et co-fondateur d'E-nno

· Interviews

E-nno est le premier partenaire startup à avoir rejoint le programme Red lab. Maël Perret, le CEO et co-fondateur, nous explique sa vision et ses attentes pour le programme Red lab. E-nno est un partenaire plus que pertinent pour Red lab, puisque Maël Perret et son équipe utilisent les données pour accroître l’efficacité énergétique et ainsi réduire l’impact environnemental du parc immobilier.

Quelles sont vos attentes vis-à-vis du programme Red lab?

Nous estimons que les échanges entre les différents acteurs des domaines de la construction, de l’énergie du bâtiment et de la data science sont primordiaux pour trouver des solutions innovantes qui répondent aux problématiques de la transition énergétique et aux exigences légales. Fédéré par ces objectifs communs, chaque acteur possède néanmoins des intérêts divergents qu’il devient nécessaire d’identifier et de comprendre pour pouvoir les concilier et avancer dans le même sens. C’est pour ces raisons que nous souhaitons participer au programme Red lab et participer à la co-création des solutions qui nous permettront ensemble d’atteindre les objectifs de la transition énergétique.

Quelle est votre vision de la gestion des données dans le futur?

Je peux parler plus spécifiquement du domaine de la construction, que nous connaissons bien. Il s’agit d’un domaine qui est de plus en plus régi par des enjeux de performance énergétique, notamment en raison d’une réglementation toujours plus exigeante et d’une prise de conscience généralisée quant aux aspects environnementaux.

À ce jour, nous constatons que la majorité des organismes implantés dans le secteur ne savent que peu, ou pas, traiter les données qu’ils génèrent. Or, nous savons aujourd’hui, et c’est ce que nous faisons chez E-nno, que l’analyse des données générées par les bâtiments est cruciale pour planifier des travaux de construction ou de rénovation, pour monitorer leur consommation énergétique et pour l’optimiser.

À terme, avec l’avènement de l’IoT et des smart cities, ce travail de traitement et de valorisation des données sera impératif pour prendre les décisions qui permettront une gestion optimale, quels que soient les domaines. Dans le futur, je vois une gestion globale, harmonisée et ouverte des données, régulée par une base légale solide qui permettra à tous les acteurs de s’accorder leur confiance pour travailler ensemble.

Quels sont les opportunités et les défis que vous identifiez?

Selon moi, les opportunités qui se présentent aujourd’hui aux acteurs de la transition énergétiques sont:

  • Un cadre légal qui pousse les entreprises à s’intéresser aux solutions de réduction d’émission de CO2 et de gestion optimale de l’énergie
  • Une quantité croissante de données générées par l’IoT permettant une analyse fine des besoins énergétiques de chaque secteur
  • Une volonté générale de trouver des solutions en faveur de la transition énergétique

Concernant les défis, je pense que le principal est d’arriver à utiliser la donnée pour que tous les acteurs, qui ont des intérêts variés, y trouvent tous leur compte et s’engagent ensemble. Cela implique notamment de pouvoir:

  • Harmoniser les données (par exemple de canton à canton)
  • Déterminer un modèle d’affaire pour assurer la qualité et donner une valeur aux données (pour financer le travail de générer et maintenir les données)
  • Former et informer les différents acteurs

En savoir plus sur le Hackathon Red lab

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK